Oser la responsabilité !

Une petite dose de magnesium pour ce 21 juillet 2016, Fête nationale belge.

Oser la responsabilité !

« Une femme peut faire 1 enfant en 9 mois… mais 9 femmes ne peuvent faire 1 enfant en 1 mois ! »  (Tudor Ivanov, Managing Director Pulsar Consulting)

Se mettre à plusieurs pour effectuer un travail ne le rend pas nécessairement plus rapide, plus efficace, plus facile. Je me souviens d’un collègue qui chaque fois que l’on proposait de l’aider répondait invariablement : «Non, merci, j’ai déjà assez difficile tout seul ! »Certes, on prône dans toutes les entreprises le travail d’équipe. Mais il peut aussi engendrer des complications et surtout une dilution des responsabilités. Quand les choses vont bien, il y a toujours une personne qui s’en attribue la paternité mais quand elles vont mal, tout le monde se défile.

Le travail d’équipe ne doit jamais être un alibi pour éclipser la responsabilité individuelle. Dans beaucoup d’usines, aucun produit manufacturé ne sort sans une étiquette permettant d’identifier qui est responsable de sa fabrication ou de sa conformité aux normes établies. C’est une sorte de signature, d’engagement qui ne se donne pas à la légère et qui permet en cas de problème d’avoir une certaine traçabilité au niveau de la mise en œuvre du produit.

Ne pas avoir peur de se déclarer responsable d’une activité, en assumer pleinement la responsabilité, oser signaler sans crainte un oubli, une erreur commise, une gaffe, doit pouvoir se faire dans un climat de compréhension réciproque.

 

Laisser un commentaire