Partager les informations

Partager les informations

Un homme entre dans la douche au moment précis ou sa femme en sort, lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison. La femme s’enroule dans une serviette de bain , descend les escaliers en courant pour ouvrir la porte d’entrée et demande qui est là

– C’est Laurent, ton voisin

Avant qu’elle n’ait pu dire un mot, il lui lance :
–   Je te donne 500 Euros , immédiatement, si tu laisses tomber la serviette
Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette.
Il l’admire et lui tend 500 Euros. Un peu éberluée, mais contente de la petite fortune qu’elle vient de se faire en un clin d’œil, elle remonte dans la salle de bain.
Son mari, encore sous la douche, lui demande :

– C’était qui ?
– C’était Laurent
– Super, il t’a rendu les 500 Euros qu’il me devait ?

———————————————————-Dans un couple, l’information ne passe pas toujours bien. Dans beaucoup d’entreprises, non plus !  » Personne ne m’a rien dit, personne ne m’a prévenu , c’est pourtant mon job et on ne m’a pas informé, les clients sont mieux informés que nous… », des petites phrases que l’on entend et qui engendrent souvent de la frustration. Il y a des personnes qui n’aiment pas partager l’information. Elles pensent que  la détenir en exclusivité est le meilleur moyen de pouvoir agir, se faire remarquer, et d’avoir un certain ascendant sur leurs collègues. Profonde erreur, elles sèment la pagaille et la zizanie ! Mais il y a aussi des collègues, moins vicieux, qui tout simplement sont timides ou n’ont pas le sens de la communication. Sentir le besoin de transmettre une information vers la personne qu’elle peut intéresser, ne leur vient pas à l’esprit : « Ah, bon, j’aurais du te le dire, excuse-moi, je n’y ai pas pensé ! « C’est vital pour l’entreprise de veiller à ce que les informations circulent bien, surtout s’il elles concernent le service à la clientèle. Et ce n’est pas toujours facile pour de multiples raisons : différents lieux de travail ,  horaires variables, déplacements, absences, congés, etc.

Les différents moyens de mieux communiquer sont pourtant  à notre portée :

  1. Avoir un bulletin d’informations. Lisez svp dans ce blog : ‘’ Une petite dose de magnésium ’’ Même dans les PME, où l’on croit souvent à tort que la communication ne pose pas de problèmes, on peut créer un support tout simple.
  2. Le courrier électronique. Un formidable moyen pour communiquer à condition de ne pas polluer les PC  de ses collaborateurs par trop de messages. Conseils : noter du lundi au vendredi ce qui mérite d’être signalé. Envoyer le vendredi après-midi votre ‘’ Info de la semaine’’ : des messages courts et percutants. Mélanger les mauvaises nouvelles ( la perte d’un client ) avec les plus plaisantes ( un anniversaire, un jubilé, etc ) . Maximum : 1 à 2 pages A4 . On peut réserver cette ‘’ Info de la semaine ‘’ à certaines personnes ( Cadres, gérants de magasins, etc)
  3. Se parler ! Et oui, cela parait évident… et pourtant !

Je vous quitte. On sonne à la porte. Mon épouse va aller ouvrir. Pour les 500 Euros, c’est probablement raté !

 

Laisser un commentaire