Renvoyer l’ascenseur

 

Renvoyer l’ascenseur

« Renvoyer l’ascenseur » , c’est d’après le Larousse, répondre à une complaisance, à un service par une action comparable.

Nous rendons des services, on nous en rend aussi, et nous espérons de part et d’autre un certain équilibre. Dans les affaires, entre fournisseurs et clients, on évoque le « win-win », le « gagnant-gagnant », condition sine qua non pour étabir des relations à long terme.

J’ai souvent constaté que rendre service à un fournisseur ou à un client pouvait avoir des retombées très bénéfiques mais pas nécessairement immédiates. Il y a quelques années, j’assurais une mission de consultance chez un éditeur de cartes de vœux. Je voulais l’aider à élargir sa diffusion. Sans trop y croire, j’ai contacté un fournisseur du secteur papeterie avec qui j’avais travaillé longtemps lorsque j’étais chez Club*. Il m’a invité à déjeuner et m’a dit ceci : ‘’ Il y a 7 ans, nous avions de gros problèmes . Sans que je ne vous demande rien, vous avez décidé que Club nous aiderait. Je n’ai pas oublié ‘’. Très franchement, j’avais perdu cela de vue mais ce fournisseur m’a renvoyé l’ascenseur en aidant mon client.

Une autre histoire amusante est celle d’un gâteau au chocolat. Très content des services de l’agence de publicité Lielens, nous avons un jour eu l’idée chez Club  de lui offrir en fin d’année un très grand gâteau au chocolat avec ses mots :  » Voici le 1er gâteau au chocolat offert par un client à son agence de publicité « . Nous n’avions des contacts qu’avec 3 ou 4 personnes dans cette agence mais du jour au lendemain, tout l’équipe de l’agence percevait Club comme un client original et sympathique qui reconnaissait son excellent travail. Cette fois c’est nous qui avons renvoyé l’ascenseur et comme le chocolat, cela a fait du bien !

Je crois qu’il est très important, pour chacun(e) d’entre nous de se constituer une sorte de capital « Renvoi d’ascenseur » sans que cela ne devienne évidemment un  but en soi. Rendre un service inattendu, souriant et rapide, simplement pour le fun, c’est déjà très agréable, mais s’il provoque un jour un « Renvoi d’ascenseur », pourquoi pas ?

*Club, chaîne belge de librairies-papeteries.

 

 

Laisser un commentaire