Le pire stress : ne pas en avoir !

Depuis plusieurs années, j’ai l’occasion de rencontrer des jeunes qui terminent des études de technicien commercial. Pour préparer une de ces rencontres, j’avais reçu une liste de 17 questions. Il y avait un peu de tout mais mais la dernière question m’avait fait sourire :

«  Connaissez-vous un secteur où les travailleurs sont moins stressés ? Ma réponse : « Les monastères et les couvents et ce n’est même pas certain ! »

S’interroger sur le stress éventuel – avant même d’avoir débuté dans la vie professionnelle – m’a semblé saugrenu. Cela m’a rappelé la candidature d’un  jeune comptable qui avait orienté toutes ses questions sur le nombre d’heures de travail, les conditions, les avantages extra-légaux, les congés, et qui m’avait demandé si le rythme de travail n’était pas trop stressant. Ma réponse avait été cinglante :  « Je vous invite à prendre le plus vite possible votre prépension ! »

Le stress dans les entreprises, comme dans la vie familiale, existe évidemment, et peut provoquer des situations dramatiques. Ce qui s’est passé, il y a quelques années, chez France Telecom est intolérable. Mais de là à vouloir travailler dans une entreprise où il n’y a jamais de problèmes, où tout est réglé comme du papier à musique, que cela doit être monotone, fade et triste. Une autre forme de stress que finalement vous ne connaîtrez jamais car votre direction, vos collègues,  clients et fournisseurs, y veillent ! Je l’espère pour vous . Relax le stress !

 

Laisser un commentaire