Oser lancer des idées

 

«  Que pensez-vous de nous ? Que peut-on faire pour vous ? Donnez-nous des idées pour mieux vous servir !

Quand on voyage aux USA et au Canada, on vous pose continuellement ce genre de questions. Cela fait partie d’une certaine culture. Les entreprises drillent leur personnel à interroger les clients. On trouve un peu partout des « formulaires d’appréciation » que l’on vous demande de remplir. Mais les entreprises interrogent aussi leurs employés. Elles les encouragent à émettre des idées. La « meilleure idée du mois » est souvent récompensée. On voit même à l’entrée de certains hôtels, restaurants ou magasins la photo de « l’employé du mois », celui qui s’est distingué d’une manière ou d’une autre, parfois par l’émission d’une excellente idée.

OSER, c’est bien de cela qu’il s’agit. OSER exprimer des idées, les défendre, démontrer ce qu’elles apporteront de positif pour l’entreprise, l’équipe, les clients.

Mais une idée est une chose fragile. Elle risque de s’éteindre aussi rapidement que vous ne l’avez allumée. La résistance naturelle aux nouvelles idées et aux éventuels changements qui en découlent est une réalité dans beaucoup d’entreprises. Pour qu’une bonne idée aboutisse, cela demande toujours de la persuasion et de la persévérance. Et si la direction, des collègues, l’entreprise ne retiennent pas votre idée, la laisse s’éteindre, doucement et sûrement, ne vous découragez surtout pas. Dites-vous que la plupart des grandes entreprises ont vu le jour sur base de quelques idées, que certaines se sont certes éteintes au fil du temps, mais que d’autres ont été allumées et brillent toujours. grâce à des collègues et même des clients qui veillent sur elles.

Il ne tient qu’à vous d’ OSER en allumer d’autres . Et ce n’est vraiment pas le moment de faire des économies d’énergie !

 

 

 

 

Laisser un commentaire